Le manque de sommeil augmenterait le risque d'obésité chez l'adulte

Les jeunes de 16 ans qui dorment moins de six heures par nuit voient leur risque de devenir obèse à l’âge de 21 ans grimper de 20% par rapport à leurs pairs qui dorment huit  heures.

 

Les adolescents qui ne voient pas l’intérêt de dormir la nuit feraient mieux de se raviser. Une étude américaine montre que le manque de sommeil des jeunes peut ouvrir la voie à l’obésité une fois adultes.

L’équipe de chercheurs est arrivée à la conclusion que les jeunes de 16 ans qui dormaient moins de six heures par nuit voyaient leur risque de devenir obèse à l’âge de 21 ans grimper de 20% par rapport à leur pairs qui dormaient huit heures.

«Le manque de sommeil à l’adolescence peut préparer le terrain à l’obésité plus tard dans la vie», note Shakira F. Suglia, professeur assistante à la Mailman School of Public Health de l’Université de Columbia (New York). Et d’ajouter, «lorsque vous êtes obèses à l’âge adulte, il est bien plus difficille de perdre du poids et de ne pas le reprendre».

Le professeur Suglia et son équipe ont été les premiers à s’intéresser aux effets sur le long terme du manque de sommeil chez l’adolescent. Leurs résultats pourraient s’avérer cruciaux pour expliquer les risques que l’on encourt avec un indice de masse corporelle trop élevé. Les scientifiques ont rassemblé des données concernant 10.000 Américains âgés de 16 à 21 ans ayant participé à une étude nationale entre 1995 et 2001. Près d’un adolescent sur cinq a rapporté dormir moins de six heures par nuit, et une fois adulte, les mêmes personnes enregistraient un risque d’obésité accru de 20% par rapport aux sujets dormant huit heures par nuit. «Le message que nous voulons adresser aux parents est de s’assurer que leurs ados dorment plus de huit heures par nuit»,explique le professeur Suglia. Et de conclure «qu’une bonne nuit de sommeil est non seulement bénéfique pour leur concentration à l’école elle leur permet aussi de devenir des adultes bien-portant».

Les autorités sanitaires américaines recommandent aux adolescents de dormir en moyenne entre neuf et dix heures par nuit.